Le Forum Lyon — Une Âme pour l’Europe est un parcours de rencontres et de discussions publiques à travers l’agglomération lyonnaise pour valoriser la richesse culturelle des villes, encourager la participation de chaque citoyen au jeu démocratique et promouvoir de nouvelles formes de coopération entre acteurs de la société civile et responsables politiques.

— 2015

La participation à la vie démocratique

— Summary in english

Villeurbanne, 30 et 31 octobre 2015

Construire l’identité citadine, entre initiatives citoyennes et actions politiques.

Première étape à Villeurbanne où la Compagnie a invité trois observateurs européens : Francisca Abreu (Guimarães — Portugal), Markos Bratuš (Ljubljana — Slovénie), Paul Scheffer (Amsterdam — Pays Bas). Ils seront accompagnés par Marc Ambrogelly (adjoint au maire de Villeurbanne chargé de la démocratie participative) à la découverte du quartier des Buers, invités à partager et rencontrer différentes visions du quartier, envisagé comme espace d’élaboration de la citoyenneté.

Compte-rendu transmédia

Rillieux-la-Pape, 13 et 14 novembre 2015

Porter un regard sur sa ville: Participation ou consultation ?

Seconde étape à Rilleux-la-Pape où Jacques Lévy (Lausanne — Suisse), Petr Simon (Plzen — République Tchèque) ont été invités à assister au lancement du Conseil citoyen. Le programme prévoyait la visite du Quartier de la Ville Nouvelle et la représentation de L’homme qui marche avec les membres du Conseil Municipal d’Enfants avec lesquels une discussion sur le thème “Donner la parole aux citoyens : enjeux et limites” était prévue. Mais les attentats du vendredi à Paris ont un peu perturbé cette étape.

Compte-rendu transmédia

Lyon, 28 novembre 2015

De l’art à la société, la culture : pour / contre la démocratie

Troisième étape à Lyon, dans le quartier d’Ainay.  Image Aiguë recevait six visiteurs européens : Nele Hertling (Berlin — Allemagne), Mahir Nemur (Istanbul — Turquie), Rarita Zbranca (Cluj — Roumanie), Frédérique Chabaud (Bruxelles — Belgique), Magalie Salcedo (Avignon — France) et Pascal Bély (Marseille — France).
Au programme, une visite du quartier d’Ainay : du centre historique de Lyon à la précarité de Perrache. Puis, à l’issue de la représentation de L’homme qui marche dirigée par Christiane Véricel, une conversation a rassemblé les invités et les élus ayant participé aux précédentes étapes pour échanger sur “la culture, pour/contre la démocratie”.

où la Compagnie a invité trois observateurs européens : Francisca Abreu (Guimarães — Portugal), Markos Bratuš (Ljubljana — Slovénie), Paul Scheffer (Amsterdam — Pays Bas). Ils seront accompagnés par Marc Ambrogelly (adjoint au maire de Villeurbanne chargé de la démocratie participative) à la découverte du quartier des Buers, invités à partager et rencontrer différentes visions du quartier, envisagé comme espace d’élaboration de la citoyenneté.

Compte-rendu transmédia

— 2014

Métropoles, Culture, Citoyenneté

— Summary in english

Les villes européennes expérimentent chaque jour ce qu’est une démocratie vivante basée sur des valeurs de liberté et de solidarité, favorisant la rencontre des individus, la création et l’expérimentation des différences, la possibilité du lien aux autres territoires. C’est dans les villes que s’invente le sens d’une identité européenne commune.

Les acteurs culturels et plus généralement la société civile ont un rôle à jouer dans ce processus inclusif : les pratiques artistiques et culturelles sont un espace privilégié de mobilisation, d’élaboration et de transmission de valeurs communes (entre individus, cultures, générations…), d’enrichissement des imaginaires et des savoirs, une invitation à participer activement à la vie démocratique.

20140517 Forum Lyon 2104 – Une Âme pour l'Europe

Le Forum Lyon 2014 se situe dans un moment politique particulier au niveau local et européen dont la participation citoyenne est un enjeu majeur :

  • les élections municipales d’avril ont été marquées par un taux d’abstention très important qui fragilise le jeu démocratique,
  • la naissance en 2012 du Pôle Métropolitain (agglomérations de Lyon, Saint Etienne, Bourgoin-Jallieu et Vienne) et surtout la création de la Métropole de Lyon en janvier 2015 transforment notre paysage institutionnel local, en référence à des objectifs de “compétitivité européenne” dans un contexte de mondialisation,
  • les élections au Parlement européen, en mai 2014, mettront à l’épreuve l’existence du sentiment européen chez une majorité de citoyens.

Fréquemment envisagées dans des perspectives de développement économique et d’attractivité, les métropoles ne peuvent cependant se contenter d’être conçues par une approche institutionnelle (dont les festivals et gros équipements culturels sont les outils privilégiés). C’est la sphère culturelle dans son ensemble qui favorise autant le bien-être dans les quartiers qu’elle fonde le devenir européen de l’agglomération. Sa diversité d’acteurs, de publics, d’organisations, de formes et de pratiques constituent un ensemble d’expériences et de perceptions du territoire particulièrement riches, propres à nourrir l’action politique.

C’est le lien entre le culturel et le politique que nous souhaitons aborder pour ce Forum Lyon 2014 ; particulièrement le rôle-clé d’une culture vivante, de citoyens actifs, pour envisager avec confiance le futur métropolitain et donc européen.

— 2013

Culture, Citoyenneté, Intégration, Politiques étrangères

— Summary in english

La population lyonnaise se caractérise aujourd’hui par sa diversité culturelle très importante, mondiale, à l’image de l’Europe qui depuis la seconde moitié du XXème siècle est devenue majoritairement une terre d’accueil, un territoire d’immigration, grâce à sa prospérité économique et sa stabilité démocratique.

De nombreux acteurs artistiques et culturels lyonnais ont pris en compte la dimension inclusive interculturelle dans leurs démarches, les politiques publiques locales l’ont également intégré dans leur développement. Malgré cette spécificité locale positive, les enjeux importants sont encore à prendre en considération : démocratisation de la culture, développement des pratiques artistiques et cultuelles, élargissement et accès des publics, prise en compte de ces problématiques par les nouveaux échelons métropolitains.

Au-delà des aspects locaux, la dimension culturelle du vivre-ensemble doit être particulièrement prise en compte dans l’Europe d’aujourd’hui.

A ses frontières, l’Europe se trouve soumise à une forte pression migratoire de ses pays voisins, dans un environnement politique et social en Méditerranée et au Moyen-Orient en transformation. A l’intérieur, la crise (morale, sociale, économique) nous pousse au replis, favorisant l’accroissement des xénophobies, des nationalismes ou simplement de la défiance vis-à-vis des étrangers (qu’ils soient européens ou extra-européens).

Dans cette tension contemporaine majeure, comment envisager les perspectives de déclin de la population européenne si nous n’accueillons pas plus de 55 millions d’actifs étrangers d’ici quatre décennies ?

Pourquoi est-il nécessaire de considérer sérieusement la dimension inclusive de la culture dans nos projets et nos pratiques, tant en France qu’en Europe ? Comment la dimension culturelle, citoyenne, doit-elle être prise en compte dans les relations internationales, notamment avec les pays du Bassin Méditerranéen ?

— 2008

Forum Lyon 2008 – Une Âme pour l’Europe

— Summary in english

 

Dans le cadre de son évènement européen “L’Europe commence ici ou là-bas”, la Compagnie Image Aiguë co-organise aux côtés de l’Initiative “A soul for Europe” (Berlin) et de la Fondation Felix Meritis (Amsterdam), le premier Forum Lyon_“ Une Âme pour l’Europe”. Ce Forum fait partie de la série de Forums – «Une Âme pour l’Europe », initiés et organisés par la société civile, qui ont été réalisés à Belgrade et Pècs (en 2007), Skopje (avril 2008), puis Belgrade (septembre 2008).

Le Forum Lyon précède la Conférence de Berlin qui aura lieu en novembre 2008. Ce projet consiste à rassembler des groupes locaux de citoyens, des représentants du monde culturel et économique, ainsi que des parlementaires et autres responsables politiques pour permettre des échanges de vues européens et

internationaux sur le concept « Une Âme pour l’Europe » en tant que contribution à la « culture de la démocratie » européenne.

Le Forum Lyon sera le premier organisé en Europe de l’Ouest. L’objectif principal est de permettre un dialogue entre décideurs politiques, représentants de la société civile, et acteurs culturels. Le but de cette rencontre est de promouvoir l’idée que le développement de l’Europe dépend de la force de sa culture, pour la construction d’une Europe des européens et non pas seulement celle des institutions, de l’administration et des réglementations. D’autre part, il s’agit d’éclairer, sous forme de projets et d’entreprises concrètes, la manière dont la culture peut être un facteur stratégique du développement de l’Europe. Tout au long de ces deux jours de Forum sont organisées des tables rondes, conférences- démonstrations, discussions publiques, suivies des représentations du spectacle « Ici là-bas ».